Fermer

Exposition Céramiques Gourmandes

mardi 14 mai 2019 11h25

Exposition du 21 juin 2019 au 28 mars 2020.

Fondation d’Entreprise Bernardaud. 27, avenue Albert Thomas, Limoges

En savoir plus sur la Fondation Bernardaud

Venir à Limoges


Horaires d’ouverture

Du 1er juin au 30 septembre :
Circuit de visite guidé, incluant l’exposition, tous les jours sauf dimanche, y compris les jours fériés.
Départ des visites régulièrement entre 9h45 et 16h15.
Durée de la visite: 1h15 env.
Réservation conseillée.


Le reste de l’année sur réservation.


Réserver votre visite

Télécharger le catalogue de l'exposition

Tarif des visites
Adulte : 6€
Gratuit pour les moins de 18 ans et pour les étudiants en école d’art.
Afficheexpoceramiquesgourmandes

Quand l’art devient gourmet, gourmand et complètement baba des plaisirs de la bouche, qu’il invente des mets, des desserts, des pièces montées ou des scènes de banquets, qu’il nous met le nez dans nos assiettes, qu’il interroge notre rapport à la nourriture - coupable, sensuel, problématique - ça donne Céramiques gourmandes, une exposition imaginée par la fondation d’entreprise Bernardaud, avec quatorze artistes internationaux qui raffolent de la céramique : la crème de la crème !

Entre la terre cuite et la bonne chère, une longue amitié. La gourmandise inspire les artistes de toutes les époques ; ce que l’on mange dit tant de l’homme, du monde, de ses excès. Les festins sont ici des prouesses techniques, et se dégustent à l’œil. Comme une promesse. On y entendrait presque des « hum », des « miam », et des « encore ».

Au XVIIIe siècle aussi, par vogue naturaliste, les céramistes se livrent au jeu du trompe l’œil. Des fantaisies en faïence et en porcelaine, assiettes garnies ou présentoirs déguisés, connaissent dans toute l’Europe - Angleterre, Hongrie, Allemagne, France - une mode contagieuse. On imite des radis, des quartiers d’artichauts, des œufs durs, parfois inondés de mayonnaise. On sort des fours des compotiers chargés d’olives et de bouchées à la reine. On fabrique des terrines en forme de faisans, de canards, de coqs, des plats déguisés en cœur de laitue et en bottes d’asperges, ou bien des bonbonnières en citrons. Bestiaire et potager, tout y passe pour décorer les tables d’apparat.

Car la gourmandise reste une affaire de goût. Les goinfres sont fustigés ; le raffinement du gastronome encouragé. Ce que l’on mange révèle ce que l’on est. Et dans nos sociétés de croissance devenues obèses, la question de l’alimentation est au cœur des enjeux sanitaires, politiques, écologiques.

Aujourd'hui, les quatorze artistes internationaux de l'exposition "Céramiques Gourmandes" s'emparent du sujet :

Olivier Castaing, Commissaire de l’exposition

Hélène Huret, Directrice de la Fondation Bernardaud


Artistes représentés :

Chris Antemann (États-Unis)

Bachelot & Caron (France)

Anna Barlow (Royaume-Uni)

Charlotte Coquen (France)

Christina Erives (Mexique)

Jae Yong Kim (Corée)

Juujuu Kim (Corée)

Yuko Kuramatsu (Japon)

Kaori Kurihara (Japon)

Shayna Leib (États-Unis)

Susan Nemeth (Royaume-Uni)

Marie Rancillac (France)

Dong Won Shin (Corée)

Jessica Stoller (États-Unis)


Contact Presse Hélène Huret : hhuret(at)bernardaud.com